Musique

Major Dubreucq

| Musique | Chansons, variétés françaises / intern.

Major Dubreucq sera en concert au Théâtre Pitoëff à Genève le 23 mars 2018 dans le cadre du Festival Voix de Fête 2018.

Embarquez dans l’univers décalé de Major Dubreucq. Secondé par ses sulfureuses hôtesses de l’air, cet artiste, venu tout droit de Belgique, nous livre un show dynamité à l’énergie du désespoir, drôle et désabusé à la fois. Derrière son humour déroutant et sa nonchalance débonnaire se cache en réalité dans les textes de Major Dubreucq un regard critique sur notre époque. Posant ses mots piquants et raffinés sur des arrangements toniques et des sonorités électroniques, le Major observe avec perplexité le phénomène de la bêtise, tendant des miroirs et nous promenant sans complexe à travers son épopée foireuse, où la Meuse fait la muse, où l’amour pue du bec, où les jupes des hôtesses ne sont pas trop longues et la chemise du Major un peu courte.

Un spectacle déconcertant, qui n’est pas sans rappeler ceux d’un certain Philippe Katerine, dans lequel la chanson flirte avec le théâtre, et qui nous emmène voyager à travers des ciels quelque peu moroses… mais toujours avec le sourire au fond des bagages. Décollage!


Voir les infos pratiques

Sortir en famille à Vernier


Sortir en famille à Vernier

Danse, musique, cirque, théâtre, dix spectacles composent la nouvelle offre estampillée «famille» de la Ville de Vernier. Avec cette sélection, Myriam Jakir Duran, responsable du service culturel de Vernier, souhaite élargir le champ des publics au-delà des a priori d’âge d’après lesquels nous classons généralement les productions. Interview.

La grande peur dans le petit bassin


La grande peur dans le petit bassin

Jusqu’au 16 décembre, le POCHE /GVE plonge dans La résistance thermale. Le temple du wellness est un lieu d’habitudes. Mais celles-ci sont menacées par une offre de rachat. Lorsque la grande peur descend vers le bassin bouillonnant, l’esprit des Alpes indomptables s’empare d’un maître-nageur. Sera-t-il suivi par le masseur? Par les curistes? Les faux-semblants de la langue de Ferdinand Schmalz font des bulles.

La douceur des chambres froides


La douceur des chambres froides

Mourir, dormir, rêver peut-être invite aux pompes funèbres. Pile une visite documentée sur le travail des employés et leur compagnonnage avec les morts, face la découverte de la sensibilité et des questionnements de ces professionnels du passage vers le grand inconnu. Personne avant Denis Maillefer n’avait présenté Charon sous des traits aussi doux. A découvrir pour l’éternité, mais jusqu’au 21 octobre à la Comédie de Genève.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Ville de Genève - Orchestre de la Suisse Romande