Musique

Liederabend | Sophie Karthäuser, soprano, Patrick Messina, clarinette et Fabrizio Chiovetta, piano

| Musique | Classique / Baroque

Liederabend, un concert proposé par la soprano Sophie Karthäuser, le clarinettiste Patrick Messina et le pianiste Fabrizio Chiovetta à la Salle du Lignon à Vernier le 13 mai dans le cadre des Rencontres classiques de Vernier 2018.

C’est en octobre 1828, soit quelques semaines avant son décès, que Schubert compose son tout dernier lied, ajoutant au lyrisme de la voix le son d’une clarinette. Est-ce sur le modèle de cette pièce publiée en 1830 que le compositeur allemand Louis Spohr écrira sept ans plus tard six lieder pour ce même effectif? On l’ignore. Ce que l’on sait en revanche, c’est qu’il appréciait beaucoup la clarinette à laquelle il consacrera nombre de ses œuvres.

De son propre aveu, on sait que la première musique qu’entendit Patrick Messina enfant était de l’opéra. De ce contact précoce avec la voix, il gardera toujours un sens unique du phrasé et du lyrisme. Son jeu si vocal ne pouvait donc que s’accorder à merveille au timbre chaleureux de la soprano belge Sophie Karthäuser. Pour les accompagner, le pianiste Fabrizio Chiovetta qui excelle dans l’art du dialogue et traite le piano comme un chanteur cherche à placer sa voix, en équilibriste.

Au programme de concert

__Franz Schubert
Der Hirt auf dem Felsen D.965

__Franz Schubert
Sélection de lieder

__Louis Spohr
Sechs Deutsche Lieder op.103
 

 
 Bon à savoir 

Interview des artistes par Nancy Rieben à 16h30


Voir les infos pratiques

Le Brésil de toutes les couleurs


Le Brésil de toutes les couleurs

Flavia Coelho est en concert samedi 16 novembre à l’Epicentre de Collonge-Bellerive. Installée en France, la chanteuse s’illustre dans une démarche de métissage, dans laquelle elle interroge les racines de la musique brésilienne. Son nouvel album DNA est plus politique que les précédents. Il a été conçu et écrit sous l’influence du choc que lui a procuré le résultat du dernier scrutin présidentiel de son pays.

Le LME poursuit sa quête


Le LME poursuit sa quête

Le Lemanic Modern Ensemble a lancé sa saison au Concours de Genève. Elle se poursuivra au fil de concerts d'abonnement, dès le 11 décembre. L'occasion de dialoguer autant avec la littérature qu’avec la peinture. Le LME poursuit également son travail de relecture de grands compositeurs, avec notamment un programme consacré à Gustav Mahler.

A la recherche de très humains travers


A la recherche de très humains travers

Dès le 30 octobre au Grütli, Mathias Glayre propose Coeur luxuriant et atteint. Ce coeur double peut être celui de chacun, sublime ou médiocre selon l’humeur et la situation de la journée. Qui ne s’est pas surpris à se désintéresser totalement d’un proche qui témoigne de ses malheurs? Qui n’est jamais saisi par une petite colère d’automobiliste, bien à l’abri derrière son pare-brise? Un spectacle qui plonge au coeur des petits secrets.

 

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Mahabharata - TMGLe Corps infini - Amis Musiquetheatre