Social Tw. Fb.
Musique

Dès le Vendredi

10 au 26 Décembre 2021
10 Décembre 2021
-
26 Décembre 2021
Les Pêcheurs de perles, un opéra de Bizet mis en scène par Lotte de Beer, à découvrir du 10 au 26 décembre 2021 au Grand Théâtre de Genève.

Pendant la période du nouvel impérialisme, les lieux éloignés et les éléments musicaux ostensiblement étrangers faisaient fureur sur la scène de l’opéra. En 1863, Georges Bizet, 25 ans, est chargé par le directeur du Théâtre-Lyrique de Paris de composer une œuvre de ce type.

Il n’a cependant pas le droit de choisir son sujet ou son livret. Les librettistes aguerris Eugène Cormon et Michel Carré avaient déjà écrit Les Pêcheurs de Catane pour Aimé Maillart en 1860. Ils ont conservé son triangle amoureux comme intrigue pour le jeune Bizet, mais l’ont déplacé à Ceylan, comble de l’exotique, en l’agrémentant de rituels païens et de séduisants «indigènes».

Sur la plage, les pêcheurs de perles attendent la vierge consacrée, qui doit apaiser la mer par ses prières afin qu’ils puissent vaquer à leurs occupations en toute sécurité. Zurga, leur nouveau chef, et son ami, le chasseur Nadir, sont un jour tombés amoureux de la même jeune femme, mais ont juré de ne pas la poursuivre au nom de leur amitié. Mais Nadir a secrètement rompu ce serment et s’est approché d’elle. Lorsque la vierge voilée apparaît, Nadir reconnaît immédiatement Leïla, celle qu’il aime.

La jeune Néerlandaise Lotte de Beer qui signa cette production pour le Theater an der Wien de Vienne en 2014 joue de la déconstruction pour transformer les coïncidences et l’exotisme de pacotille et créer un univers dynamique sur scène. De Beer cherche un pendant contemporain et divertissant à la tendance à raconter des histoires dans des régions et des cultures éloignées. Elle le trouve dans les émissions-concours de la téléréalité où des candidat-e-s européen-ne-s se lancent dans un défi sur une île exotique sans savoir à quoi s’attendre.

Le jeune chef belge David Reiland, passionné de la musique du Second Empire français, dirigera l’Orchestre de la Suisse Romande et un trio de solistes. La soprano russe Kristina Mkhitaryan, que l’on a pu apprécier dans Les Indes galantes, le ténor canadien Frédéric Antoun, grand spécialiste des rôles exigeants du répertoire français, et le puissant baryton norvégien Audun Iversen, s’essayent pour la première fois au bel canto.




En relation avec le spectacle: le 27 novembre, Late Night #1

En relation avec le spectacle: le 2 décembre, apéropéra

En relation avec le spectacle: le 7 décembre, conférence sur l'oeuvre

En relation avec le spectacle: le 19 décembre, brunch#3

En relation avec le spectacle: le 21 décembre, En coulisse
David Reiland, direction musicale - Lotte de Beer, mise en scène
Kristina Mkhitaryan, Frédéric Antoun, Audun Iversen, Michael Mofidian
Chœur du Grand Théâtre de Genève - Orchestre de la Suisse Romande

Gallerie de photos

Pour s’y rendre

+ -
+ -

Découvrez aussi...

leprogramme.ch vous propose une sélection d’événements à découvrir. Vous pouvez utiliser la recherche avancée pour visualiser plus d’événements.