Musique

L’Affaire Makropoulos | Opéra de Leoš Janáček

| Musique | Opéra / Opérette

Avec Rachel Harnisch, Aleš Briscein, Sam Furness, Anna Schaumlöffel, Michael Kraus, Julien Henric
Chœur du Grand Théâtre de Genève - Orchestre de la Suisse Romande
Tomáš Netopil, direction musicale - Kornél Mundruczó, mise en scène

L’Affaire Makropoulos, un opéra de Leoš Janáček mis en scène par Kornél Mundruczó, à découvrir du 26 octobre au 6 novembre 2020 au Grand Théâtre de Genève.

Sous l’apparence fascinante d’une grande artiste se cache une jeune femme qui est maintenue artificiellement en vie par un élixir d’immortalité. Entre la cantatrice Emilia Marty et Elina Makropoulos, fille d’un alchimiste crétois née en 1585, il n’y a pas seulement 337 années d’écart mais aussi une série d’identités et de nationalités diverses qui ont marqué une vie excessivement longue et épuisante.

Elina Makropoulos est une perversion de la nature. L’opéra de Leoš Janáček raconte la manière dont Elina réussit à retrouver la formule de l’élixir, cet élixir qui renouvelle la vie en elle. Mais une fois qu’elle l’a obtenu, elle renonce à toute nouvelle prolongation de son existence.

Le compositeur tchèque basa L’Affaire Makropoulos sur la pièce de théâtre homonyme écrite par son compatriote Karel Čapek en 1922, un psycho-thriller en un seul souffle mais qui laisse pour sûr sans souffle.

Pour le metteur en scène et cinéaste hongrois Kornél Mundruczó, de l’alchimie de la Renaissance qui maintient Elina Makropoulos/Emilia Marty en vie à la science-fiction dont Karel Čapek était l’un des pionniers (il invente le mot et concept de robot dans sa pièce de théâtre R.U.R. en 1920), il n’y a qu’un pas. Dans un décor inspiré par le design moderniste du grand architecte magyaro-étasunien Marcel Breuer, Mundruczó fait d’Emilia Marty un phénomène surnaturel qui place le transcendant de manière directe au sein de la réalité prosaïque qui l’entoure: une artiste d’avant-garde, un alien androgyne qui défie les mortels qui l’entourent à tenter l’impossible.

L’impressionante soprano suisse Rachel Harnisch incarne avec mystère et glamour le rôle-titre tandis que le chef tchèque Tomáš Netopil, premier directeur musical invité de l’Orchestre philharmonique tchèque, vient diriger l’Orchestre de la Suisse Romande dans ce chef-d’œuvre moderniste de Leoš Janáček.

Chanté en tchèque avec surtitres en français et anglais


En relation avec le spectacle: 45 minutes avant chaque représentation, Intropéra

En relation avec le spectacle: le 15 octobre à 18h30, Apéropéra

En relation avec le spectacle: le 22 octobre à 18h30, conférence sur l'oeuvre

En relation avec le spectacle: le 24 octobre, 11h, un atelier de pratique artistique en lien avec L’Affaire Makropoulos - Ateliers Publics

En relation avec le spectacle: le 1er novembre, environ 15 minutes après la représentation, visite en coulisse - En coulisse


Voir les infos pratiques
Le Silence et la Peur - TFMOu est ma maison 2 - ComédieLaborieuse entreprise - Les Amis