Musique

Intégrale des Symphonies de Haydn n°6 | Gli Angeli Genève et Alexis Kossenko, flûte

| Musique | Classique / Baroque

Stephan MacLeod, direction
Gli Angeli Genève
Alexis Kossenko, flûte solo

Intégrale des Symphonies de Haydn n°6, un concert par le Gli Angeli Genève et le flûtiste Alexis Kossenko sous la direction de Stephan MacLeod au Studio Ernest-Ansermet à Genève le 13 juin 2019.

Le programme du sixième volet de l'Intégrale des Symphonies de Joseph Haydn, auquel le Gli Angeli Genève invite à nouveau Mozart son cadet, permet de mettre doublement en regard deux décennies du 18ème siècle musical en Autriche. Les Symphonies 10 et 6 de Joseph Haydn furent composées entre 1758 et 1761 alors que le Concerto pour flûte en sol majeur de Mozart et la symphonie 82 de Haydn datent respectivement de 1778 et 1786.

Entre 1758 et 1761, Haydn innove et transforme la structure de la symphonie. La symphonie 6 qui peint le Matin en musique est en effet une des premières de l’histoire à comprendre un menuet, un nouveau mouvement donc, qui s’intercale entre le deuxième mouvement (lent) et le dernier mouvement (rapide). Ainsi la “forme symphonie“ passe définitivement de 3 à 4 mouvements.

En 1778, c’est à la commande d’un riche commerçant hollandais et flûtiste éclairé que Mozart compose son concerto en sol majeur. Il écrit détester l’instrument mais mettra quand même toute son âme et son amour de la musique dans l’œuvre qu’il compose à Mannheim juste avant de se rendre à Paris où il composera la plus grande partie de son œuvre pour la flûte. C’est aussi à Paris que Haydn, six ans plus tard, compose les six fantastiques symphonies parisiennes dont la 82 est la première.


Voir les infos pratiques
Musiques en été 2019 - Opéra