Musique

Goubaïdoulina - Lee - Mochizuki - Tenney | Ensemble neuverBand

| Musique | Contemporaine

Tatiana Timonina, flûte - Shuyue Zhao, clarinette - Estelle Costanzo, harpe - Mirka Stepanovic, violon - Anne-Laure Dottrens, alto
Paul Clift, directeur artistique

L'Ensemble neuverBand interprète Goubaïdoulina, Lee, Mochizuki, Tenney, un concert à découvrir le 31 mars 2020 à la Maison communale de Plainpalais, Genève, dans le cadre d'Archipel.

Ce concert, articulé autour de l'œuvre en trio de Sofia Gubaïdulina, combine musique écrite et musique improvisée.

Cette rencontre – également entre l'ensemble et la clarinettiste – entend rendre poreuses les frontières entre les genres. Dans cette dynamique de recherche, la nouvelle direction a passé commande à Junghae Lee, compositrice sud-coréenne et bâloise d'adoption. Sa pièce, incluant une réflexion sur la lumière, réunit toutes les musiciennes.


__ Programme:
Sofia Goubaïdoulina Russie (1931): Garten von Freuden und Traurigkeiten (1980) 20’ pour flûte, harpe, alto, et récitant ad libitum
Junghae Lee Suisse/Corée du Sud (1964): Sorimuni 5 (2020) création mondiale pour pour flûte, clarinette, harpe, violon et alto
Misato Mochizuki Japon (1969): All that is including me (1996) 10’ pour flûte basse, clarinette et violon
James Tenney Etats-Unis/Canada (1934-2006): Chorale (1974) pour harpe et alto

Ce concert est intégré, dans le cadre du festival Archipel, dans la journée Ma rencontre avec le futur. En douze heures, de midi à minuit, cette journée préfigure l’édition 2021 du festival qui sera alors dirigé par Marie Jeanson et Denis Schuler. Pensée et organisée comme un grand événement, la carte blanche convoque autant les musiques écrites, improvisées et expérimentales, que des projets pluridisciplinaires.


Voir les infos pratiques

Sous le signe de Stravinsky et sa puissance expressive


Sous le signe de Stravinsky et sa puissance expressive

Threni est considérée comme l’œuvre religieuse la plus grandiose de Stravinski. Fort peu jouée, et toutefois monumentale par sa polyphonie, son utilisation aux couleurs incroyablement variées de chœurs mixtes spectaculaires, sa composition virtuose. L’Orchestre & Chœur de Chambre de la HEM interprète cette composition méconnue le 4 mars 2020 au Victoria Hall, Genève.

Rendez-vous avec des désastres


Rendez-vous avec des désastres

Mardi 3 mars, au Bâtiment des Forces Motrices, L’Orchestre de Chambre de Genève (L’OCG) interprète Richard Strauss et Ludwig van Beethoven, sous la direction de Gergely Madaras. Le jeune chef d’orchestre hongrois n’est pas un inconnu à Genève. Il dirige cette fois-ci deux chefs-d’oeuvres héroïques et tragiques.

 

Où sont passées les luttes d’antan?


Où sont passées les luttes d’antan?

Que reste-il de la révolution? Avec Manifesto(ns)! un corpus de textes a été confié à Sarah Calcine et Joséphine de Weck, avec mission d’en faire des spectacles. Elles ont cherché des résonances et réalisé deux montages qui se répondraient d’autant mieux qu’ils seraient différents. Leurs réponses composent avec la nostalgie, la tendresse, l’humour. A découvrir du 17 février au 1er mars au POCHE.

Face à Moloch (au bureau)


Face à Moloch (au bureau)

Du 18 février au 1 mars, le Théâtre du Loup invite à se plonger dans l’enfer du travail. Pour rire. Avec Je préférerais mieux pas, l’auteur Rémi de Vos et le metteur en scène Joan Mompart mettent le doigt sur les ravages du soft-power au troisième millénaire.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Dés-espoir - L'OCGElektrik - TFM