Musique

Galissa - Liebeskind 4tet | New Healing Sounds

| Musique | Jazz / Blues

Ibra Galissa, kora
Marc Liebeskind guitare
François Gallix, contrebasse
Stéphane Foucher, batterie

Galissa - Liebeskind 4tet sera en concert à l'AMR / Sud des Alpes à Genève le 19 janvier 2018 dans le cadre des vendredis de l'ethno.

La plupart des joueurs de kora s’inscrivent dans la tradition séculaire des griots. Peu d’entre eux sont, comme Ibra Galissa, en quête de nouvelles voies : une architecture d’improvisations virtuoses entre le jazz et le flamenco, synthèse de musique mandingue, afro-portugaise, m’balax… auxquelles s’ajoutent quelques influences indiennes apportées par Marc Liebeskind… En 2004 paraît Taffetas, le premier opus de la rencontre entre Ibra et Marc. Aujourd’hui, les deux complices ont décidé de renouveler l’expérience, mais en quartet, avec la merveilleuse section rythmique composée de François Gallix à la basse et Stéphane Foucher à la batterie.


Voir les infos pratiques

Sortir en famille à Vernier


Sortir en famille à Vernier

Danse, musique, cirque, théâtre, dix spectacles composent la nouvelle offre estampillée «famille» de la Ville de Vernier. Avec cette sélection, Myriam Jakir Duran, responsable du service culturel de Vernier, souhaite élargir le champ des publics au-delà des a priori d’âge d’après lesquels nous classons généralement les productions. Interview.

La grande peur dans le petit bassin


La grande peur dans le petit bassin

Jusqu’au 16 décembre, le POCHE /GVE plonge dans La résistance thermale. Le temple du wellness est un lieu d’habitudes. Mais celles-ci sont menacées par une offre de rachat. Lorsque la grande peur descend vers le bassin bouillonnant, l’esprit des Alpes indomptables s’empare d’un maître-nageur. Sera-t-il suivi par le masseur? Par les curistes? Les faux-semblants de la langue de Ferdinand Schmalz font des bulles.

La douceur des chambres froides


La douceur des chambres froides

Mourir, dormir, rêver peut-être invite aux pompes funèbres. Pile une visite documentée sur le travail des employés et leur compagnonnage avec les morts, face la découverte de la sensibilité et des questionnements de ces professionnels du passage vers le grand inconnu. Personne avant Denis Maillefer n’avait présenté Charon sous des traits aussi doux. A découvrir pour l’éternité, mais jusqu’au 21 octobre à la Comédie de Genève.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Ville de Genève - Orchestre de la Suisse Romande