Musique

Diaspora du Rebétiko | Amerika

| Musique | Musiques du monde / traditionnelles

Dimitris Mystakidis, voix et guitare
Ifigeneia Ioannou, voix

Dimitris Mystakidis sera en concert au Musée d'ethnographie de Genève le 27 février 2019 dans le cadre du Festival Musiques en exil.

Né en Grèce dans les années 1920, le rebétiko est le fruit d’un double courant migratoire: l’exode des populations rurales vers les grandes villes, en particulier Athènes, et le retour au pays de la diaspora grecque d’Asie Mineure, lors de la guerre d’indépendance turque.

Ses musiciens, les rebétès, chantent avec force les souffrances comme les désirs de l’âme populaire. Étonnement divers dans ses influences et ses modes d’expression, le rebétiko trouve dans le chant, le luth (baglama, bouzouki) et la guitare ses instruments de prédilection.

Dimitris Mystakidis baigne depuis son plus jeune âge dans le creuset de cette musique hybride par nature. Il a développé un style très personnel qui cherche à retourner aux sources. Dans sa dernière création, Amerika, il retrace une étape particulière de l’histoire grecque: l’exil vers les États-Unis.

Il y mêle avec inventivité musique et vidéo, ses propres chants et ceux des immigrants grecs, composés au début du XXe siècle. Il redonne également vie à un style original de guitare, dit tsibiti, inspiré des bluesmen afro-américains que pratiquaient les premiers rebétès du Nouveau Continent.


Voir les infos pratiques
Comédie Perdre Son Sac