Musique

Birkin / Gainsbourg : Le Symphonique

| Musique

Philippe Fournier, direction
Avec Jane Birkin accompagnée par l’Orchestre Symphonique Confluences

Philippe Lerichomme, direction artistique
Nobuyuki Nakajima, arrangements et piano

Birkin / Gainsbourg : Le Symphonique, un concert avec Jane Birkin accompagnée par l’Orchestre Symphonique Confluences dirigé par Philippe Fournier au Victoria Hall à Genève le 9 février dans le cadre du Festival Antigel 2018.

Un hommage comme personne n’osait l’imaginer. Une nouvelle rencontre amoureuse entre les mots de serge et la voix de Jane. Les fantômes du victoria hall s’en souviendront.

Il a (heureusement) fallu attendre le talent filiforme de Jane pour (re)voir des cordes se balader officiellement entre les syllabes de son homme à la tête de chou. Enveloppé dans une grâce à la beauté fragile, cet hommage orchestral parvient à inviter la nostalgie sans faire peser les larmes. Un doux courant d’air au génie gainsbourien par une voix irrésistiblement amoureuse. D’une dizaine de morceaux écrits pour elle au mythique Pull Marine légué à Adjani, le répertoire de Serge s’offre ici du bout des lèvres. Une candeur inédite que seule Birkin sait faire vivre avec son inimitable souffle "so british"et portée par les caresses bienveillantes de quarante-huit musiciens. Une grande dame et un événement cousu main pour le Victoria Hall, à glisser dans les plus belles malles à souvenirs.


Voir les infos pratiques

Sortir en famille à Vernier


Sortir en famille à Vernier

Danse, musique, cirque, théâtre, dix spectacles composent la nouvelle offre estampillée «famille» de la Ville de Vernier. Avec cette sélection, Myriam Jakir Duran, responsable du service culturel de Vernier, souhaite élargir le champ des publics au-delà des a priori d’âge d’après lesquels nous classons généralement les productions. Interview.

La grande peur dans le petit bassin


La grande peur dans le petit bassin

Jusqu’au 16 décembre, le POCHE /GVE plonge dans La résistance thermale. Le temple du wellness est un lieu d’habitudes. Mais celles-ci sont menacées par une offre de rachat. Lorsque la grande peur descend vers le bassin bouillonnant, l’esprit des Alpes indomptables s’empare d’un maître-nageur. Sera-t-il suivi par le masseur? Par les curistes? Les faux-semblants de la langue de Ferdinand Schmalz font des bulles.

La douceur des chambres froides


La douceur des chambres froides

Mourir, dormir, rêver peut-être invite aux pompes funèbres. Pile une visite documentée sur le travail des employés et leur compagnonnage avec les morts, face la découverte de la sensibilité et des questionnements de ces professionnels du passage vers le grand inconnu. Personne avant Denis Maillefer n’avait présenté Charon sous des traits aussi doux. A découvrir pour l’éternité, mais jusqu’au 21 octobre à la Comédie de Genève.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Ville de Genève - Orchestre de la Suisse Romande