Musique

Babx (David Babin) | Constellation Barbara

| Musique | Chansons, variétés françaises / intern.

| Genre complémentaire : piano solo

CRISE COVID-19 - SPECTACLE ANNULÉ
COMMUNIQUÉ DU THÉÂTRE FORUM MEYRIN






Babx (David Babin) en piano solo à découvrir le 23 avril 2020 dans le cadre de Constellation Barbara au Théâtre Forum Meyrin (TFM).

On le voit peu sur scène et pourtant, il irrigue la scène française de son talent. Camélia Jordana, Raphaële Lannadère ou encore Julien Doré lui doivent certaines de leurs perles. En 2006, avec son premier album, Babx fait une entrée fracassante: la critique l’encense, le grand public le célèbre, les Victoires de la musique le nominent, les prix affluent. En 2009, rebelote avec Cristal Ballroom, qui lui vaut les plus hautes comparaisons. Pour essayer de décrire la nouvelle étoile, on convoque Leonard Cohen, Léo Ferré, Tom Waits, Alain Bashung... Mais David Babin échappe rapidement à tout enfermement. Il suffit d’écouter quelques-unes de ses chansons pour s’en persuader: Babx est Babx, point barre.

Aujourd’hui, la tignasse toujours magnifiquement hirsute, le prodige revient avec son univers de funambule téméraire, de voyageur hanté, toujours plus rebelle à toute logique commerciale. Le voilà seul au piano pour un concert tout simple dans lequel, comme à son habitude, il célèbre autant la parole que la musique. Dans son dernier album, Cristal automatique #1, il chantait le panthéon de ses 20 ans: Charles Baudelaire, Arthur Rimbaud, Jean Genet, Jack Kerouac, Aimé Césaire. Poète sans le clamer sur les toits, Babx transforme tout ce qu’il touche en musique de l’âme.

«Naomi aime les diamants des plaines de Sierra Leone», dit l’une de ses très belles chansons. «Omaya s’endort sous les mandariniers», raconte une autre. Une précieuse invitation au voyage.

Dans le cadre de "Constellation Barbara", du 23 au 28 avril au TFM


Voir les infos pratiques

Un trou noir qui absorbe tout


Un trou noir qui absorbe tout

A LA DÉCOUVERTE DES BEAUX SPECTACLES QUE VOUS NE VERREZ PAS CE PRINTEMPS! Du 24 au 26 avril, le Théâtre Am Stram Gram devait présenter Nous dans le désordre, de Estelle Savasta, qui raconte l’histoire d’un adolescent qui décide de rester couché et de ne plus communiquer, déclenchant une foule de réactions dans son entourage.

La Guerre d’Espagne vue depuis la cuisine


La Guerre d’Espagne vue depuis la cuisine

A LA DÉCOUVERTE DES BEAUX SPECTACLES QUE VOUS NE VERREZ PAS CE PRINTEMPS! Pour vous le faire encore davantage regretter, et vous distraire, leprogramme.ch donne la parole aux artistes et créateurs des spectacles annulés. Dans Frères, attendu au TMG du 25 au 29 mars 2020, la Cie Les Maladroits devait raconter la Guerre d’Espagne et son cortège d’atrocités avec du sucre et du café.

L’OSR avec Mahler et Piemontesi en 2020-2021


L’OSR avec Mahler et Piemontesi en 2020-2021

INTERVIEW. Steve Roger, directeur général de l’Orchestre de la Suisse Romande (OSR), présente la Saison 2020-2021. Celle-ci verra Jonathan Nott diriger notamment plusieurs oeuvres de Gustav Mahler.

Oser l’espoir en réalité augmentée


Oser l’espoir en réalité augmentée

INTERVIEW. Le directeur Aviel Cahn et la dramaturge Clara Pons présentent la saison 2020-2021 du Grand Théâtre de Genève. Photo: Pélleas et Mélisande, de Claude Debussy, à découvrir du 18 au 28 janvier 2021.

A la vivante mémoire de nos pères


A la vivante mémoire de nos pères

A LA DÉCOUVERTE DES BEAUX SPECTACLES QUE VOUS NE VERREZ PAS CE PRINTEMPS! leprogramme.ch donne la parole aux créateurs des spectacles annulés. Avec Partir, Jean-Daniel Piguet devait interroger l’humain face à la mort, du 15 au 26 juin au Grütli

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...