Social Tw. Fb.
Musique

Dès le Mardi

18 au 26 Juin 2024
18 Juin 2024
-
26 Juin 2024

Anna Bolena, de Gaetano Donizetti, une tragédie lyrique mise en scène par Mariame Clément à découvrir les 18 et 26 juin 2024 au Grand Théâtre de Genève, dans le cadre d'une intégrale Tudors.

A l'occasion de la création de Robert Devereux de Donizetti, le grand théâtre propose de redécouvrir la trilogie complète des Tudors du compositeur italien. Soit Anna Bolena et Maria Stuarda, des nouvelles productions créées au gta en automne 2021 et décembre 2022 respectivement.

Une trilogie c’est l’occasion de raconter une histoire en plusieurs épisodes. Ici, c’est en plus l’occasion de trouver des points communs entre les personnages et de pouvoir les connaître de près, de grandir et de vieillir avec eux, en tout cas pour ceux qui ne se font pas décapiter en cours de route.

Agençant dès le début Anna Bolena, Maria Stuarda et Roberto Devereux comme un tout, Mariame Clément et Julia Hansen se sont appliquées à faire des liens ainsi que des variations, mais surtout à créer des sas entre ces pièces. Maintenant qu’on pourra parcourir ce décor de fantômes à souhait d’un temps à l’autre, est-ce que les miroirs s’inverseront ?

En tout cas, pouvoir expérimenter ces trois opéras, comme un Ring de Wagner, l’un à la suite de l’autre pendant une semaine, est une occasion très rare. Pour les solistes, ce sera certainement un labyrinthe de virtuosité, de mémoire et d’endurance. Un événement lyrique à ne pas manquer donc : evviva Donizetti et longue vie au belcanto!


En savoir plus sur les représentations de la trilogie:
https://www.gtg.ch/saison-23-24/trilogie-tudors/

Texte de présentation d'Anna Bolena repris de la production de l'automne 2021:
"Anne Boleyn était donc l’une des femmes d’Henri VIII, Henri Tudor, l’homme qui inspira le mythe de Barbe-Bleue et le roi qui établit le schisme des églises anglicane et catholique. Accusée par son mari d’adultère et de haute trahison, elle fut décapitée en 1536.

Elle fut la mère de la reine Élisabeth Ire. Archiconnues, les histoires de la dynastie des Tudor font toujours le pain quotidien de nombreux biopics et séries d’aujourd’hui. Loin du « réalisme historique » ou des psychologismes hollywoodiens, le binôme Mariame Clément/Julie Hansen nous emmène par le trou de la serrure dans une trilogie des Tudors/Donizetti pas comme les autres et qui nous poursuivra sur les prochaines trois saisons.

Avant même de présenter les sequels, nous voici projetés non pas au temps d’Anne Boleyn, ni dans les guerres politiques et religieuses qui ensanglantèrent l’Angleterre pendant près d’un siècle, ni dans l’imaginaire préromantique qui nourrissait Donizetti et ses contemporains et encore moins dans un décodage dramatique à la Schiller!

Non, voici que nous plongerons dans un tableau abstrait. Ou même dans une multitude de tableaux abstraits. Et si heureusement pour nos oreilles et notre attention, tout n’est pas synchrone, les temps et les perspectives se superposeront toutefois."


En relation avec les représentations: le 26 juin, représentation bénéficiant d'une audiodescription


Stefano Montanari, direction musicale - Mariame Clément, mise en scène - Julia Hansen, scénographie et costumes
Avec Alex Esposito, Elsa Dreisig / Ekaterina Bakanova, Stéphanie d’Oustrac, Edgardo Rocha, Lena Belkina, Anne William Meinert, Julien Henric - Chœur du Grand Théâtre de Genève - Orchestre de la Suisse Romande

Galerie de photos

Pour s’y rendre

Découvrez aussi...

leprogramme.ch vous propose une sélection d’événements à découvrir. Vous pouvez utiliser la recherche avancée pour visualiser plus d’événements.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir une expérience optimale sur notre site web. En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies.

ACCEPTEZ & FERMER Annuler