Autre univers

Le gros sabordage | Cie La Mondiale générale

| Autre univers | Cirque contemporain

Conception Alexandre Denis et Timothé Van Der Steen
Compagnie La Mondiale générale
Avec Marie Jolet, Sylvain Julien, Frédéric Arsenault, Alexandre Denis et Timothé Van Der Steen

Le gros sabordage, un spectacle conçu par Alexandre Denis et Timothé Van Der Steen (Cie La Mondiale générale) à découvrir au Théâtre Forum Meyrin le 7 novembre 2018.

L’humanité aura-t-elle le temps de se sauver d’elle-même avant le gros sabordage? Telle est la question qui point au cœur de ce spectacle conçu par une compagnie qui semble faire peu de concessions à la radicalité. Connue pour produire des pièces de cirque qui nourrissent le débat, La Mondiale générale oscille continuellement entre la philosophie et la blague.

"Osciller" pourrait d’ailleurs être un mot-clé pour entrer dans ce voyage acrobatique où les corps tanguent, chaloupent et chavirent, sans que l’on soit jamais sûr du but qu’ils poursuivent. Cinq artistes, dans un espace mouvant, évoluent entre l’amour et la mort. Il est question d’équilibre, de situations absurdes, de beauté et d’autodestruction. Les obstacles sont volontairement nombreux, le risque est calculé pour être déraisonnable. Rien n’est joué d’avance, chaque mouvement est un défi qui suppose de doser sa force pour maintenir un équilibre qui serait à la fois physique et émotionnel, tangible, visible et invisible.

Poser beaucoup de questions, donner un minimum de réponses, c’est l’une des devises de La Mondiale générale. Pari réussi avec Le gros sabordage qui, plutôt que d’apporter des solutions toutes faites, nous invite à participer à une forme de synergie rare et précieuse.


Voir les infos pratiques

La Comédie fête Mademoiselle Julie


La Comédie fête Mademoiselle Julie

Avec Julie’s Party, la Comédie de Genève fait la fête à LA Mademoiselle Julie de Thomas Langhoff. Il y a 30 ans, la mise en scène du texte d’August Strindberg par Langhoff avait marqué les esprits. La nouvelle direction de la Comédie l’interroge à son tour avec 5 spectacles et un film à découvrir sur la grande scène, mais aussi dans les loges ou dans l’atelier des costumes. Jusqu’au 30 septembre.

Antigone: une antihéroïne au Théâtre des Marionnettes de Genève


Antigone: une antihéroïne au Théâtre des Marionnettes de Genève

Isabelle Matter inaugure la saison 2018/19 du Théâtre des Marionnettes de Genève avec Un Os à la Noce du 18 au 30 septembre. Adapté d’après Antigone de Sophocle pour les enfants dès huit ans, ce spectacle met en exergue la promiscuité qu’il peut y avoir entre le bien et le mal, la volonté des uns et celle des autres.

Le Lemanic Modern Ensemble célèbre l’art des tissages


Le Lemanic Modern Ensemble célèbre l’art des tissages

Le Lemanic Modern Ensemble (LME) lancera sa saison le 28 septembre à l’Auditorium d’Annemasse avec une interprétation de L’histoire du soldat de Stravinsky et Ramuz. D’un hommage à Michael Jarrell à des programmes thématiques consacrés à des courants «nationaux», le co-directeur du LME, Mathieu Poncet, donne douze bonnes raisons d’aimer une musique contemporaine exigeante.

A l’Opéra des Nations, Carmen entre ombre et lumière


A l’Opéra des Nations, Carmen entre ombre et lumière

Jusqu’au 17 septembre, l’Opéra des Nations à Genève accueille Carmen. La chorégraphe et scénographe Reinhild Hoffmann s’intéresse tout particulièrement aux tensions qui traversent les personnages et la musique de Georges Bizet. Sa mise en scène s’incarne dans une ambiance de clair-obscur qui saisira les spectateurs. Dans tous les cas, l’amour est un oiseau rebelle, et à la fin, quelqu’un doit mourir.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

L’Orchestre de Chambre de Genève - Flûte alors !Théâtre Forum Meyrin - Richard GallianoGrand Théâtre de Geneve - Beggars Opera