Pluridisciplinaire

Festival Goyescas 2017

| Autre univers | Musique | Classique / Baroque | Jazz / Blues

| Genre complémentaire : Peinture

Le mot goyesca est riche de sens, puisqu’il fait appel à différents éléments de la culture espagnole. En effet, il renvoie aussi bien aux peintures de Francisco de Goya qu’à une suite pour piano d’Enrique Granados et à une corrida typique de Ronda, petit village andalou. Mais ces trois sens, aussi variés soient-ils, portent en eux les traditions, les couleurs et les rythmes ibériques – autant d’éléments dont la symbiose incarne l’identité profonde de l’Espagne. C’est cette énergie que le Festival propose de transmettre grâce aux objectifs suivants:

o Développer les relations interculturelles au niveau local.
o Faire découvrir au public romand des artistes espagnols renommés.
o Encourager des échanges culturels de haut niveau entre des artistes de Suisse et d'ailleurs.
o Favoriser les liens entre les institutions académiques de la région et des artistes prometteurs ou talentueux.

La première édition du Festival Goyescas a été couronnée de succès les 11 et 12 décembre 2015 au Conservatoire de Musique de Genève. Placée sous le haut patronage du maestro Jesús López Cobos et de l’Ambassade d’Espagne à Berne, cette inauguration a réuni des artistes de haut vol tels que la danseuse de flamenco Ana la China accompagnée de sa troupe, le pianiste Javier Perianes et le Cuarteto Quiroga, musiciens espagnols dont le talent est internationalement reconnu.

Du 25 au 27 novembre 2016, le Festival Goyescas a poursuivi cette exploration transdisciplinaire qui a achevé de conquérir le public genevois. Le sculpteur Manuel Torres a dialogué avec Manuela Maury au Théâtre “Les Salons”, où s’est aussi produite la troupe du Département d’espagnol de l’Université de Genève et la conteuse professionnelle Casilda. Le grand rendez-vous a été la venue de la troupe de ballet de la Comunidad de Madrid Víctor Ullate, samedi 26 novembre, au Bâtiment des Forces Motrices: le spectacle, intitulé “El Sur”, a remporté un vif succès. Les trois événements ont été d’autant plus savoureux qu’une dégustation de jambon était proposée par un maestro cortador, accompagné par des vins ibériques renommés.

La troisième édition renchérit sur la qualité, en proposant des rendez-vous prestigieux les 17 et 18 novembre 2017. Le célèbre pianiste jazz Chano Domínguez offrira un concert solo à la Salle Frank-Martin le vendredi 17, tandis que le samedi 18 il y aura un atelier d’art pour les enfants sur le thème de Picasso avec l’artiste Eurydice Labaki-Bacca et le soir se produira le duo formé par Rafael Aguirre, guitariste et Nadège Rochat qui nous proposeront le projet intitulé La Vida Breve.

Au programme

Vendredi 17 novembre à 19h00 : Chano Domínguez, jazz flamenco
Samedi 18 novembre à 15h00 : Eurydice Labaki-Bacca, atelier d'art sur la peinture de Pablo Picasso pour les enfants âgées de 6 à 16 ans
Samedi 18 novembre à 20h00 : Nadège Rochat, violoncelle et Rafael Aguirre, guitare - La Vida Breve


Voir les infos pratiques

Il est mort. Et après? "Change l’état d’agrégation de ton chagrin" au Poche/GVE


Il est mort. Et après? "Change l’état d’agrégation de ton chagrin" au Poche/GVE

Du 23 avril au 13 mai 2018 au POCHE /GVE, Change l’état d’agrégation de ton chagrin creuse autour du deuil et de la douleur causés par le suicide d’un adolescent. Le texte de Katja Brunner – déjà comparée à Elfriede Jelinek – pour sa violence et son élégance, est mis en scène par Anna Van Brée, bien décidée à ne pas oublier la résilience et le théâtre en route. Surtout le théâtre.

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage


Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage

Le 27 avril, le Festival La Cour des Contes de Plan-les-Ouates lancera sa 21ème édition. Jusqu’au 6 mai, l’art du récit se donnera sous toutes ses formes. Gros plan sur La Nuit du conte avec Francine Vidal, directrice artistique de la Compagnie Caracol dont le Café Ulysse prendra possession de l’Espace Vélodrome le 28 avril, le temps d’une épopée.

Elvett: électro de velours à l’Epicentre


Elvett: électro de velours à l’Epicentre

Samedi 28 avril, Elvett offre une occasion de découvrir les morceaux d’un album annoncé pour l’automne. Sur la scène de l’Epicentre à Collonge-Bellerive, le duo genevois formé de Lyn m et Alain Frey se fait quartet pour une prestation qui privilégie le live. Mais toujours au service de paysages sonores électroniques qui invitent au voyage.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Festival La Cour des Contes 2018L’Orchestre de Chambre de Genève - Une nuit américaine