Pluridisciplinaire

Esquif | Surnatural Orchestra – Cirque Inextremiste

| Autre univers | Spectacle pour enfant / famille | Musique | Cirque contemporain

| Genre complémentaire : Cirque musical

Dès 8 ans

Mise en scène Yann Écauvre
Par la Compagnie Basinga

Esquif, un spectacle de cirque musical de la compagnie Basinga à découvrir en famille au Théâtre Forum Meyrin les 29 et 30 mars 2019.

Ça commence par le monologue assez déjanté d’un type qui cherche son équilibre sur une planche posée entre deux bonbonnes de gaz. Oui, c’est bizarre, mais il faudra vous y faire parce que les planches et les bonbonnes composeront l’essentiel de la scénographie. Donc, le type harangue le public à peine entré dans la salle, parle à moitié seul, brode sur sa journée et, déjà, il est drôlement poétique. Ou poétiquement drôle. Ensuite déboule tout un orchestre, ce que la troupe nomme "un gros tas de gens" – vingt- quatre artistes sur scène, c’est devenu rare! –, et tous ces gens sont perchés sur des bonbonnes de gaz, toujours. Chacun la sienne. Jusqu'à former une ligne, tous sur la même planche, chacun soufflant dans son instrument et tanguant de part et d'autre de sa bonbonne.

De cet esquif se détacheront une étourdissante funambule, un homme-diabolo, un clown orange, le tout entouré de musique. Rencontres impromptues, mouvements de foule qui construisent et déconstruisent sans cesse l’espace partagé, la scène, où évoluent musiciens, circassiens, techniciens, manipulateurs, machinistes… Une troupe hétéroclite, réunie par un certain penchant pour le risque, une étrange habitude de se mettre volontairement dans d’inconfortables situations, avec l’intuition qu’il en sortira toujours quelque chose de vivant. Très vivant.


Voir les infos pratiques

Rendez-vous avec des désastres


Rendez-vous avec des désastres

Mardi 3 mars, au Bâtiment des Forces Motrices, L’Orchestre de Chambre de Genève (L’OCG) interprète Richard Strauss et Ludwig van Beethoven, sous la direction de Gergely Madaras. Le jeune chef d’orchestre hongrois n’est pas un inconnu à Genève. Il dirige cette fois-ci deux chefs-d’oeuvres héroïques et tragiques.

 

Face à Moloch (au bureau)


Face à Moloch (au bureau)

Du 18 février au 1 mars, le Théâtre du Loup invite à se plonger dans l’enfer du travail. Pour rire. Avec Je préférerais mieux pas, l’auteur Rémi de Vos et le metteur en scène Joan Mompart mettent le doigt sur les ravages du soft-power au troisième millénaire.

Aux miroirs de Louise Bourgeois


Aux miroirs de Louise Bourgeois

Pour Louis(e), création autour de la figure de l’artiste Louise Bourgois, Rachel Gordy et Thrisha Leys se sont plongée dans ses journaux intimes, son œuvre... Résultat: un sensible portrait dévoilant des facettes peu connues de l’une des sculptrices et plasticiennes majeures du siècle dernier. A découvrir au Grütli, du 24 février au 8 mars.

Où sont passées les luttes d’antan?


Où sont passées les luttes d’antan?

Que reste-il de la révolution? Avec Manifesto(ns)! un corpus de textes a été confié à Sarah Calcine et Joséphine de Weck, avec mission d’en faire des spectacles. Elles ont cherché des résonances et réalisé deux montages qui se répondraient d’autant mieux qu’ils seraient différents. Leurs réponses composent avec la nostalgie, la tendresse, l’humour. A découvrir du 17 février au 1er mars au POCHE.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Elektrik - TFMDés-espoir - L'OCG