Théâtre

Les Aventures de Tchitchikov ou les âmes mortes

| Théâtre

"Les Aventures de Tchitchikov ou les âmes mortes" un spectacle mis en scène par Frédéric Polier à voir au Théâtre du Grütli à Genève du 10 au 29 janvier 2017.

De Nikolaï Vassiliévitch Gogol, mise en scène Frédéric Polier
Avec Marc Aeschbacher, Lionel Brady, Charlotte Chabbey, Nathalie Cuenet, Yann Da Pozzo, Bernard Escalon, Jean-Paul Favre, Camille Giacobino, Julien Tsongas, Frédéric Polier et Lionel Chiuch

Avec Les Âmes mortes, c’est la Russie éternelle qui se fait tirer le portrait! Le cliché est d’autant plus précis, et vitriolé, que Nikolaï Vassiliévitch Gogol se tient derrière l’objectif. Le sien, d’objectif, est de rédiger un chef-d’œuvre. Et, par ce biais, de passer à la postérité.

Pari réussi avec cette histoire présentée au Théâtre du Grütli à Genève: celle de Tchitchikov, aigrefin obséquieux et retors qui s’emploie à racheter les âmes des serfs morts dont l’administration n’a pas encore enregistré le décès. Sa "combine" le conduit à croiser une kyrielle de personnages aussi pittoresques que réjouissants. Conte cruel et picaresque, Les Âmes mortes est aussi une œuvre protéiforme qui joue de tous les registres pour pointer l’immense médiocrité humaine d’un monde où chaque être se résume à sa fonction.

Pour Frédéric Polier, douze ans après Le Maître et Marguerite de Boulgakov et Dostoïevski à Cuba, ce spectacle est l’occasion de revenir se frotter à l’âme slave, fut-elle morte. Cette adaptation devrait, dans tous les cas, raviver ses couleurs et lui insuffler une bonne dose de truculence.

>>> Pour en savoir plus: L'âme humaine au vitriol. L'interview de Frédéric Polier par Marie-Sophie Péclard.
 

Autour du spectacle

Dimanche 22 janvier à l’issu de la représentation - Comment choisit-on de travailler au plateau Les Âmes mortes de Gogol? Histoire d’un processus de création…

Par ce bord de scène avec Frédéric Polier et son équipe artistique, orchestré par Brigitte Prost, nous prendrons le temps de comprendre l’aventure d’une création qui se nourrit de tout un imaginaire autour des textes de Gogol, mais aussi Boulgakov et Dostoïevski. Brigitte Prost est maître de conférence en études théâtrales à Rennes 2.


Voir les infos pratiques
POCHE /GVE - Dans le blanc des dentsThéâtre du Grütli - Sexclure