Théâtre

Dévaste-moi | Emmanuelle Laborit, Johanny Bert

| Théâtre

Mise en scène Johanny Bert, en collaboration avec Yan Raballand, chorégraphe
Avec Emmanuelle Laborit
Corinne Gache, interprète voix off
The Delano Orchestra

Spectacle surtitré en français et en mode Relax

Dévaste-moi, une pièce mise en scène par Johanny Bert à découvrir au Grütli à Genève le 25 mai dans le cadre de la Biennale des Arts inclusifs - Out of the Box 2019.

On ne présente plus Emmanuelle Laborit, la star de la communauté sourde francophone, une star tout court. Comédienne, elle dirige avec Jennifer Lesage-David l’International Visual Theatre (IVT), première scène consacrée à la culture sourde et à la langue des signes. Le Festival l’avait invitée en 2013 avec son spectacle Héritages. Elle revient aujourd’hui avec une nouvelle et étonnante création, saluée par la critique au dernier Festival d’Avignon.

Ce spectacle est né de la rencontre entre Johanny Bert, créateur de spectacles hybrides, et Emmanuelle Laborit, comédienne et metteur en scène sourde. Une recherche autour du langage et du rapport à la musique les amène à créer ce spectacle musical inédit. Emmanuelle Laborit est une comédienne qui signe et danse, avec la vie face au monde. Ses mots sont ici des signes qui se transforment en une langue chorégraphique infiniment riche. Airs d’opéra ou chansons populaires, on y parle du corps, de son propre corps, de blessures, de plaisirs et de libérations. Peu à peu, on s’immisce ainsi dans l’univers de cette femme qui ne peut entendre, mais qui traduit ce que son corps ressent. La chanteuse devient créatrice, inventrice de formes expressives : configuration des mains, rythme, enchaînement des signes, du corps tout entier. Et au son des vibrations, elle se cherche, se met à nu, évolue. Corps sensuels, corps malmenés, corps masquant des sentiments enfouis, corps libérés. À travers ce langage musical, on ne sait plus qui, des mains, du corps ou de la voix, chante, rit, danse ou respire. « Dévaste-moi » est un appel ironique et onirique au désir, à la brutalité, à la délicatesse du plaisir.

Rencontre avec les artistes à l’issue de la représentation, avec interprète en langue de signes (LSF).


Retrouvez le programme complet sur le site du Festival.


Voir les infos pratiques

La Misanthrope de Rebekka Kricheldorf


La Misanthrope de Rebekka Kricheldorf

Jusqu’au 15 décembre, Le Poche ouvre sur la saison des fêtes avec «UNE» savouveuse misanthrope. Le texte de Rebekka Kricheldorf féminise le personnage créé par Molière, et déplace l’action dans un monde contemporain des arts, pas moins riche en petits marquis que, naguère, l’entourage du Roi de France. Cette Fraülein Agnès critique d’art, critique des artistes, critique de toutes et de tous, permet à l’auteur de faire étalage d’une verve réjouissante

Un conte cubiste pour les enfants


Un conte cubiste pour les enfants

Le monde est rond est le seul texte de Gertrude Stein à avoir été écrit spécifiquement pour les enfants. Il s’agit d’une sorte de conte cubiste où l’auteur joue avec les mots comme un peintre avec des couleurs, en se laissant porter par leur musicalité. Fascinée par ce texte, Eveline Murenbeeld le met en scène au Théâtre Saint-Gervais, du 6 au 15 décembre. Dès 8 ans.

Pince-sans-rire et fier de l’être


Pince-sans-rire et fier de l’être

C’est un one-man-show qui ne ressemble à aucun autre. Dans Sur rendez-vous, Chris Esquerre passe avec le plus grand sérieux d’une incongruité à l’autre, sans qu’on sache jamais à quoi s’attendre. Mis à part que cela va être drôle, bien entendu. Un spectacle à découvrir les 6 et 7 décembre à la Salle du Lignon, à Vernier

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

concert du dimanche - cavalieriLME - saison