Théâtre

Caillou / Les Visages cachés…

| Théâtre | Spectacle musical

Caillou et Les Visages cachés… à la Comédie de Genève (Studio André Steiger) du 14 mars au 2 avril 2017.

De et par Myriam Boucris
Avec Isabelle Caillat, Peter Palasthy et Mathieu Ziegler
Interprétation musicale Yorick Yann Hossfeld et Myriam Boucris

Un marginal sans domicile fixe qui se consacre à la construction d’un insecte sonore d’une taille démesurée; deux jeunes gens aux portes de l’adolescence qui souffrent de leur vie en foyer… Trois destins en butte aux violences d’une société qui supporte mal l’altérité. Trois destins qui se frôlent, se bousculent, s’enchevêtrent.

Sur scène, comédiens et musiciens interprètent cette fable théâtrale, musicale, résolument citoyenne, qui nous entraîne dans les marges de notre société. Des marges dont nous n’osons que trop peu nous approcher.

Pour Myriam Boucris, "nous nous sommes organisés socialement pour ne pas voir ce qui nous dérange. Des pans entiers de la population, et donc de notre cité, restent ainsi cachés et mystérieux. Nos "anciens" que nous regroupons dans des EMS, les personnes en situation de précarité, les requérants d’asile, les handicapés, sont les visages cachés de ma ville." Des visages qu’elle place sur le devant de la scène, en pleine lumière.

Caillou est le coup d’envoi d’une collaboration entre la Comédie de Genève et la compagnie de Myriam Boucris, Tohu Wa Bohu. Intitulé "Les Visages cachés de ma ville", ce dispositif propose à des groupes de personnes en situation d’exclusion et à des élèves, de se rencontrer et d’aborder différentes pratiques des arts vivants en participant aux grandes étapes de la création d’un spectacle. Un vaste programme de médiation sera mis en place: résidence-ateliers de geste, de son, de jeu et de mots dans les cycles d’orientation et dans les centres sociaux partenaires. Ce travail de sensibilisation aboutira à la création par la compagnie d’un second objet scénique, Les Visages cachés…, que les spectateurs pourront découvrir après l’entracte.


Voir les infos pratiques

Les "Séparables": la force de l’amour pur


Les "Séparables": la force de l’amour pur

«C’est pas un copain pour toi, ma fille. Je te jure, ça va mal finir.» Le Théâtre Am Stram Gram retrouve son fondateur, le comédien et metteur en scène Dominique Catton, pour la création de la pièce Les Séparables de Fabrice Melquiot du 19 janvier au 4 février. Une histoire actuelle, celle d’une amitié entre deux enfants qui devient un amour malgré les différences culturelles qui auraient dû les séparer. Interview.

Cupidité quand tu nous tiens


Cupidité quand tu nous tiens

Avec La Grande et fabuleuse histoire du commerce, ce sont les mécanismes marchands de la société entière qu’explore le Théâtre du Grütli du 9 au 28 janvier. Une fable racontée en deux temps; l’histoire commence dans les années 1960, puis est propulsée en 2018. Nous suivons des VRP, ces vendeurs itinérants pour qui le chiffre est tout. Au cas où on douterait que l’irrémédiable loi du marché est notre maître à tous.

Rapports humains mis à vif au POCHE /GVE


Rapports humains mis à vif au POCHE /GVE

Jusqu’à la fin du mois, Arlette et Moule Robert se renvoient la réplique au POCHE /GVE, mais attention à l’arrivée de Voiture américaine. Un texte contemporain de la Québécoise Catherine Léger mis en scène par Fabrice Gorgerat pour compléter le dialogue des trois pièces présentées dans le cadre du Sloop5 «machines du réel».

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Théâtre des Marionnettes de Genève - Le petit AsmodéeL’Orchestre de Chambre de Genève - Martin en couleurs