Pluridisciplinaire

Cabaret | HEM, Marcin Habela, Christophe Fossemalle, Daniel Esteve

| Théâtre | Musique | Spectacle musical

| Genre complémentaire : Comédie musicale

Marcin Habela, direction artistique - Christophe Fossemalle, direction musicale - Daniel Esteve, mise en scène, scénographie et chorégraphie
Instrumentistes de la Haute École de Musique de Genève - Chanteurs des Hautes écoles de musique de Genève, Lausanne, Lugano, Berne et de l’Accademia Teatro Dimitri

Cabaret, une comédie musicale de John Kander, Fred Ebb, Joe Masteroff et de la Haute école de musique de Genève, à découvrir du 17 au 29 septembre 2019 au Théâtre du Galpon, Genève.

Age conseillé: dès 16 ans. Certaines scènes peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

Deux huis clos se côtoient dans cette célèbre pièce inspirée d’un roman d’Isherwood et adaptée à la scène puis à l’écran.

La maison de la logeuse Fraülein Schneider ainsi que le Kit Kat Club, cabaret interlope. Dès lors, ces deux lieux vont se métamorphoser à mesure que le monde voit la montée du nazisme et l’accession d’Hitler au pouvoir. Le final signe la fin de la République de Weimar et l’avènement du troisième Reich, envoyant les protagonistes dans les camps.

Cabaret raconte ce basculement dans une horreur que l’on voudrait révolue. La mise en scène célèbre ici les hommes et les femmes qui combattaient l’inacceptable avec les armes qu’ils maîtrisaient si bien, la musique et la création, avec une insouciance de façade comme ultime bravade à la mort qui les menaçait.

Autant de qualités artistiques et humaines que découvrent les jeunes chanteurs et instrumentistes en se plongeant dans cette œuvre intense.


Voir les infos pratiques

Rendez-vous avec des désastres


Rendez-vous avec des désastres

Mardi 3 mars, au Bâtiment des Forces Motrices, L’Orchestre de Chambre de Genève (L’OCG) interprète Richard Strauss et Ludwig van Beethoven, sous la direction de Gergely Madaras. Le jeune chef d’orchestre hongrois n’est pas un inconnu à Genève. Il dirige cette fois-ci deux chefs-d’oeuvres héroïques et tragiques.

 

Face à Moloch (au bureau)


Face à Moloch (au bureau)

Du 18 février au 1 mars, le Théâtre du Loup invite à se plonger dans l’enfer du travail. Pour rire. Avec Je préférerais mieux pas, l’auteur Rémi de Vos et le metteur en scène Joan Mompart mettent le doigt sur les ravages du soft-power au troisième millénaire.

Aux miroirs de Louise Bourgeois


Aux miroirs de Louise Bourgeois

Pour Louis(e), création autour de la figure de l’artiste Louise Bourgois, Rachel Gordy et Thrisha Leys se sont plongée dans ses journaux intimes, son œuvre... Résultat: un sensible portrait dévoilant des facettes peu connues de l’une des sculptrices et plasticiennes majeures du siècle dernier. A découvrir au Grütli, du 24 février au 8 mars.

Où sont passées les luttes d’antan?


Où sont passées les luttes d’antan?

Que reste-il de la révolution? Avec Manifesto(ns)! un corpus de textes a été confié à Sarah Calcine et Joséphine de Weck, avec mission d’en faire des spectacles. Elles ont cherché des résonances et réalisé deux montages qui se répondraient d’autant mieux qu’ils seraient différents. Leurs réponses composent avec la nostalgie, la tendresse, l’humour. A découvrir du 17 février au 1er mars au POCHE.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Les beaux jours - Les Amis musiquethéâtreTrisha Leys - GrütliLes Huguenots - Grand Théâtre de Genève