Pluridisciplinaire

Divamania

| Spectacle pour enfant / famille | Danse | Musique

"Divamania" un spectacle de Massimo Gerardi à voir en famille au Théâtre Am Stram Gram à Genève le 24 mars 2017.

Dès 9 ans

Concept et chorégraphie Massimo Gerardi
Rachel Koblyakov et Javier Aznárez Maeztu, violon
Josh Henderson, alto
Kathryn Schulmeister, contrebasse
Jean Laurenz, trompette
Noè Rodrigo Gisbert, batterie
Malwina Stepien et Martin Angiuli, danse

Avec Divamania, le Théâtre Am Stram Gram à Genève accueille le Festival de Lucerne - Young Performance pour un spectacle musical et dansé qui nous confronte à une question résolument contemporaine: l’auto-expression. L’atelier de création du festival de Lucerne, fondé en 2014, a récemment remporté le renommé prix Junge Ohren Preis. Pour cette nouvelle création, composée en trois parties de quinze minutes, six jeunes musiciens rencontrent deux danseurs, dans une chorégraphie de Massimo Gerardi. Une fenêtre romande, grande ouverte sur la Suisse allemande, la musique, la danse et la jeunesse.

"A l’avenir, tout le monde sera célèbre pendant quinze minutes" disait Andy Warhol dans les années 60. La vie est-elle plus belle sous les feux des projecteurs? Qui rêve d’être admiré par la foule? Qui se prend en selfie toutes les dix minutes? Qui se regarde un peu trop dans le miroir? Qui ne veut pas devenir célèbre? Qui rêve d’être liké un million de fois? Qui? C’est quoi cette obsession de cueillir les narcisses à la pelle? Où sont les vrais amis?

Pour ces musiciens, hors de question de rester gentiment assis sur sa chaise pour jouer les notes de sa partition. On imaginera une nouvelle forme de concert. On transposera les sons en images et en mouvements. On mettra en pièces, en notes, en corps, la vanité, l’arrogance, le narcissisme, ces valeurs qui font aussi l’air du temps. On se demandera ce que c’est, un soliste. Et un ensemble, c’est quoi un ensemble? Qu’est-ce que ça veut dire, être (un) ensemble?


Voir les infos pratiques

Réalité manipulée au Théâtre du Grütli


Réalité manipulée au Théâtre du Grütli

Si tout est vrai, ne m’endors pas, la nouvelle création de la metteure en scène Valentine Sergo, se promène sur le fil de la réalité et de la fiction, du théâtre et de la vie. Inspirée librement de La Vie est un songe de Calderón, cette pièce se joue à Genève jusqu’au 9 avril au Théâtre du Grütli.

Un quatre heures pour petits et grands


Un quatre heures pour petits et grands

Le 1er avril au Studio Ernest-Ansermet à Genève, pour son deuxième Quatre heures d’Arie de la saison, L’Orchestre de Chambre de Genève invite le comédien et metteur en scène Joan Mompart pour créer Le Rossignol, une pièce musicale de Theo Loevendie, d’après l’histoire d'Andersen. Le chef de L'OCG, Arie van Beek, nous parle de ce concept de concert-spectacle qui lui est cher.

Sous le voile de l’exclusion


Sous le voile de l’exclusion

Danse, théâtre et musique composent les spectacles de Myriam Boucris. Au cœur de son travail, la pratique d’une médiation culturelle nourrit l’acte de création en impliquant différents participants. Jusqu'au 2 avril, la metteure en scène nous propose de découvrir Caillou et Les visages cachés de ma ville 1 à la Comédie de Genève.

Archipel mise sur la jeune génération


Archipel mise sur la jeune génération

Du 24 mars au 2 avril 2017, le festival Archipel célèbre à Genève la musique contemporaine dans sa diversité. Présentation de cette vingt-sixième édition avec son directeur général, Marc Texier.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Théâtre du Grütli - Si tout est vrai, ne m’endors pasVille de Genève - Quatuor Terpsycordes