Danse

Souvenir d'un Faune | Julien Ficely

| Danse

Chorégraphie Julien Ficely
Avec Pascal Bayart, Laura Lamy, Lucille Mansas, Georges Maikel, Céline Maufroid, Yui Sugano, Isamera Takeo Ishii et Alexandre Tondolo

Souvenir d'un Faune, un chorégraphie de Julien Ficely à voir au Château Rouge à Annemasse le 11 janvier 2017.

Le point de départ de ce spectacle est le célèbre ballet L’après-midi d’un faune de Vaslav Nijinski créé pour les Ballets russes en 1912 à Paris. Qualifié d’inconvenant par la critique, le spectacle fut présenté dans un parfum de scandale, en raison tout à la fois de l’argument et de son interprétation, la danse étant fort éloignée des codes de l’époque.

Julien Ficely souhaite se confronter à une pièce du répertoire chorégraphique en la transposant dans notre société avec ses codes et ses évolutions. Ses pièces sont un chemin, un voyage partagé dans lequel les danseurs impriment leurs énergies. Il transmet une gestuelle fine, organique et animale faite de précision. Des corps émergent des émotions, effleurant la beauté et la complexité des rapports humains.

Ce Souvenir d’un faune se situant dans le contexte de notre société actuelle, il met la focale sur l’évolution de celle-ci. "Le faune" du spectacle est une femme, une femme qui s’est émancipée, qui est devenue dominatrice, et manipulatrice de l’homme. Elle n’est plus craintive comme elle pouvait apparaître lors de la création, mais affirme son désir et fait de l’homme un simple jouet pour elle, un objet de plaisir.
 

Autour du spectacle

16 décembre à 20h00 - Impromptus artistiques autour de Souvenir d’un faune avec Clémentine Allain et Michaël Maino.


Voir les infos pratiques

Les interviews de Céline Nidegger et Bastien Semenzato


Les interviews de Céline Nidegger et Bastien Semenzato

Avec La Bibliothèque des projets non achevés ou simplement évoqués, une collection d’interviews filmées pénètre le monde de la création, de l’idée à sa (non)réalisation. Un processus de fabrication que Céline Nidegger et Bastien Semenzato ont choisi de partager avec le publicau Grütli chaque dernier samedi du mois, à travers une performance en direct avec un artiste. Interview.

Répondre au gigantesque par le gigantesque


Répondre au gigantesque par le gigantesque

Pour son retour à la Place Neuve, le Grand Théâtre de Genève propose Der Ring des Nibelungen, trois représentations de la tétralogie de Richard Wagner. Les cycles débutent le 12 février, le 5 mars et le 12 mars 2019. Pour la direction, la présentation de cette œuvre gigantesque permet de répondre de manière idéale aux attentes des Genevois, après trois ans de travaux.

En Fête et en français


En Fête et en français

Du 19 au 23 mars, le Festival Voix de Fête fait découvrir les musiques actuelles francophones et toutes leurs promesses. Une cinquantaine d’artistes, romands pour moitié, sont attendus au début du printemps à l’Alhambra, à la Salle Communale de Plainpalais, au Casino Théâtre ou encore au Chat Noir. Et une offre en «Off» dans une quinzaine de cafés genevois contribue au rayonnement de la fête.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Théâtre Am Stram Gram - Blind DateGrand Théâtre de Genève - Sombras