Musique

Passion latine | L’Orchestre de Chambre de Genève

| Musique | Classique / Baroque

Genève, Bâtiment des Forces Motrices (BFM) le 10 janvier 2017.

L’OCG - L’Orchestre de Chambre de Genève
Ensemble vocal de Lausanne (EVL)
Daniel Reuss, direction
Ilse Eerens, soprano
Marianne Beate Kielland, mezzo-soprano
Maximilian Schmitt, ténor
Henk Neven, baryton

La Symphonie italienne de Mendelssohn, écrite en partie en Italie, terminée à Berlin et créée à Londres est un chef-d’œuvre brillant, ensoleillé et roboratif, irrésistible dans son «saltarello» final. Cette danse traditionnelle est d’un rythme si endiablé qu’au Moyen Age, nous dit-on, les musiciens exigeaient une gratification supplémentaire pour la jouer! Heureux temps diront les musiciens... Violent contraste avec les Sept dernières Paroles du Christ en Croix de Haydn, monument de recueillement, succession de sept méditations où la plus sombre affliction côtoie la joie intérieure la plus intense, où le dépouillement le plus austère voisine avec l’ornementation la plus élaborée, où la forme la plus rigoureuse s’associe à l’invention la plus variée. Présenté ce soir dans sa version pour chœur mixte et orchestre, cet oratorio témoigne de la foi profonde de Haydn qui affirmait: «La musique peut aussi servir à faire le bien.» Que ne joue-t-on cette œuvre dans toutes les régions du monde!


Au programme de la soirée:

Joseph Haydn (1732-1809)
Les Sept Dernières Paroles du Christ en croix

Felix Mendelssohn (1809-1847)
Symphonie N° 4 en la majeur OP. 40, «L’Italienne»


Voir les infos pratiques
Théâtre Am Stram Gram - Le théâtre c'est (dans ta) classeVille de Genève - OSR et Pierre-Laurent Aimard