Musique

Ensemble le Caravansérail | François Couperin, les Concerts Royaux

| Musique | Classique / Baroque

Direction Bertrand Cuiller

L’Ensemble Le Caravansérail sera en concert à la Salle du Lignon à Vernier le 14 novembre 2018 dans le cadre des Rendez-vous baroques de Vernier. Au programme, les Concerts Royaux de François Couperin et les Pièces de clavecin en Concerts de Jean-Philippe Rameau.

Composés pour les concerts de chambre du château de Versailles par François Couperin, alors organiste de la Chapelle Royale, les Concerts Royaux sont des suites de danses à la française. Elles recèlent des joyaux finement ciselés dont Couperin seul avait le secret, et dans lesquels l’ornement est toujours partie intégrante du discours.

Mettre en regard les Pièces de clavecin en Concerts de Jean-Philippe Rameau, dans lesquelles le clavecin dialogue, en leur volant même la vedette, avec les instruments qu’il accompagne habituellement, c’est montrer deux faces complémentaires de la musique de chambre française du siècle des Lumières: la modération et le raffinement d’un Couperin, la sensibilité plus exubérante et la virtuosité de Rameau.

Les deux corpus laissent à l’interprète une certaine liberté dans le choix des instruments. L’instrumentarium ici choisi (violon, hautbois, traverso, viole de gambe, deux clavecins) permet d’aborder toutes les sonorités proposées par les deux compositeurs, ainsi que de mettre un accent particulier sur un instrument qui leur était cher et sur lequel ils se sont tous deux largement exprimés: le clavecin.


Voir les infos pratiques

Le patinage contemporain, une ode à la glisse


Le patinage contemporain, une ode à la glisse

Il y a une vie après Holiday On Ice. Du 17 au 19 décembre à la patinoire des Vergers à Meyrin, l’équipe du Patin Libre le prouve sur l’invitation du Théâtre Forum Meyrin. Threshold (Seuil), le dernier spectacle en date de la compagnie québécoise, permet de découvrir ce que ses créateurs ont baptisé le patinage contemporain. Pour tout public dès 6 ans.

Othello monte sur le ring


Othello monte sur le ring

Du 11 au 18 décembre, le Théâtre du Loup accueille I am not what I am. Cette retransposition de l’Othello de William Shakespeare proposée par le Rust Roest Kollectif replace l’action de la tragédie dans un vestiaire de boxe. Othello vient de remporter un combat. Son ex-entraîneur Iago, congédié va déchaîner sa haine. Il faut se préparer à prendre des coups.

Un conte cubiste pour les enfants


Un conte cubiste pour les enfants

Le monde est rond est le seul texte de Gertrude Stein à avoir été écrit spécifiquement pour les enfants. Il s’agit d’une sorte de conte cubiste où l’auteur joue avec les mots comme un peintre avec des couleurs, en se laissant porter par leur musicalité. Fascinée par ce texte, Eveline Murenbeeld le met en scène au Théâtre Saint-Gervais, du 6 au 15 décembre. Dès 8 ans.

Les Indes Galantes sur le chemin de la guerre


Les Indes Galantes sur le chemin de la guerre

Du 13 au 29 décembre, le Grand Théâtre de Genève invite au voyage avec Les Indes galantes, un opéra-ballet de Jean-Philippe Rameau dans une mise en scène de Lydia Steier. Avec cette œuvre où la danse et la voix sont à parité quasi complète, le Grand Théâtre inaugure une nouvelle ère de collaboration entre sa scène lyrique et sa compagnie de ballet.

La Misanthrope de Rebekka Kricheldorf


La Misanthrope de Rebekka Kricheldorf

Jusqu’au 15 décembre, Le Poche ouvre sur la saison des fêtes avec «UNE» savouveuse misanthrope. Le texte de Rebekka Kricheldorf féminise le personnage créé par Molière, et déplace l’action dans un monde contemporain des arts, pas moins riche en petits marquis que, naguère, l’entourage du Roi de France. Cette Fraülein Agnès critique d’art, critique des artistes, critique de toutes et de tous, permet à l’auteur de faire étalage d’une verve réjouissante

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Faites-vous légers - Les Amis Musiquethéâtre